Le jardin potager bio des chenesverts-bucaille en Luberon

Un jardin potager bio créé en Luberon, proche Pertuis, alimente en produits bio la table proposée toute l’année sauf mercredi et dimanche de Juillet et Aout. Profitez de ce que nous offrons : Chambres et table d’hôtes avec activités Luberon, Provence

chenesverts-bucaille-artichaud-et- pomme-de- terre1
chenesverts-bucaille-1er tunnel.2
chenesverts-bucaille cerisier.3
chenesverts-bucaille-ameloiration-culture.4
chenesverts-bucaille-engrais-verts.5
chenesverts-(bucaille-reorgasisation-jardi-bio.6
chenesverts-bucaille-1er-tunel.7
chenesverts-bucaille-butternut.8
chenesverts-bucaille-evolution -en -serre.9
chenesverts-bucaille-fleurs-amandier.10
previous arrow
next arrow

Le jardin bio créé de nos mains en 2014

C’est en 2007 que nous avons débuté nos activités de chambre et Table d’hôtes, à cette époque pas de jardin potager.
Mais très vite j’ai songé à nous équiper d’un jardin potager, cela semblait nécessaire pour manger plus sain.
Problème posé par cette implantation, vu le terrain que nous avons : terrain avec une terre de safre. Le safre est un mélange de sable et d’argile, et chez nous tous les murets ou murs dans notre jardin sont constitué de pierre de safre. Avec un tel terrain, si nous voulions des résultats rapides, le mieux était de mettre en place de la culture hors sol.
Nous étions membres d’Esprit Provence et avons rencontré Mas de la Calade qui avait mis en place une culture hors sol. C’est de ces suites que nous avons décidé d’implanté de la culture en lasagne ou permaculture. Le choix était donc fait, Il restait l’implantation. Il nous a fallu du temps pour nous accorder sur ce lieu. Mais il a été décidé et depuis il ne changera plus, il s’est même bien intégré dans notre environnement.
Pour Patrick qui gère le jardin bio, une idée parmi d’autres arriver à produire plus, mais toujours bon.
Donc c’est bien en 2014 que l’implantation de 2 lasagnes puis de 3 ont été mise en place . Pendant plusieurs années elles ont été couvertes pour avoir une production hivernale. Et quelques années plus tard pour mieux m’adapter à l’évolution des conditions climatiques, je décidais de l’implantation d’une serre en 2017 à proximité du jardin bio. Le but de la serre était de cultiver même les années pluvieuses. La serre allait me permettre de continuer à faire moi-même tous mes semis et plans afin d’améliorer notre production. Ayant implanté cette serre au milieu de notre potager bio, je me rends compte qu’il faut encore lui apporter des modifications, il y a trop d’humidité. Comment supprimer cette dernière. Décision prises : faire un drain, mais cela va être long à réaliser car il faut tout faire à la main. Vous pourrez voir l’évolution de ce travail sur notre blog.
Il faut de la constance et de la méthode pour se lancer dans ce genre de culture. C’est petit à petit que les choses se mettent en place et que le jardin portager prend forme. Pour les cultures qui sont pratiquées sans aucun engrais, le seul apport extérieur est le fumier de cheval. Tout les aménagements du jardin potager ont été réalisés par Patrick. C’est un peu pour Patrick un retour aux sources puisque j’ai fait une école d’agriculture. En suite il a bifurquer sur d’autres activités. Patrick est toujours dans la recherche du meilleur.

Venez visiter le jardin bio de Véronique et Patrick

En visitant le Luberon, C’est aux chenesverts-bucaille.com Chambres et table d’hôtes Luberon-Pertuis-Provence que vous découvrirez l’implantation d’un jardin bio. C’est naturellement qu’il a fallu créer cette culture hors sol, car notre terrain ne s’y prêtait pas. Nous sommes implantés sur la hauteur avec une vue dominante et face au Luberon et même sur le point culminant.
Les résultats de notre jardin bio, nous ont surpris nous-même. Il fallait oser lancer ces cultures et je l’ai fait. Nous sommes dans une région plutôt de vignes et d’oliviers, donc pas très favorable au potager. Dans notre région il y a des potagers mais pas du tout implantés comme le nôtre. Ce dernier est sur un terrain de coteaux et non pas en plaine. Une fois le jardin bio créé il faut le faire évoluer et s’adapter sans cesse à l’évolution climatique. Il s’agit après une telle création d’améliorer sans cesse les cultures et les plans, de faire mes expériences pour progresser. L’année 2021, a été encore l’occasion pour Patrick de prévoir l’extension de cultures. Pour cela il a fallu prévoir d’autres lieux, qui seront conservés pour les années suivantes, mais que je dois organiser, tout en m’occupant de finir le drain de notre serre.
Comme toutes les années, il va aussi falloir tailler les Kiwi et les framboisiers. Sans oublier l’abricotier et les oliviers. Sachez que pour mieux faire encore je me suis inscrit à un stage de taille des oliviers qui aura lieu dans 2 jours.
Le potager bio est un très bon dérivatif dans les activités qui sont les nôtres, il permet de vérifier des résultats: nos récoltes de nos produits bio.
Je remarque de pas vous avoir parlé des graines et semences que j’utilise. le plus souvent mes achats des graines sont bio, et acheté localement. Je viens aussi d’aller visiter l’association :KOKOPËLLI (visible sur notre blog). Il faut bien aussi faire travailler le commerce local Notre jardin biologique est prévu pour une belle production. En m’informant souvent sur les techniques de cultures qui évoluent, je permets à notre jardin potager bio de prospérer. Chaque année, j’apporte à mes cultures des compléments en récupérant surtout du fumier de cheval que j’incorpore dans nos cultures. Si je gère un jardin bio, je ne suis pas particulièrement écolo. Nous avons aussi créé notre propre composte que nous alimentons plus avec les déchets de la maison.
 Pas besoin pour moi, pour évoluer dans la culture bio de faire de formation professionnelle, ayant acquis de bonnes bases. Le jardinier de la maison c’est Patrick qui est souvent dans son jardin et surveille avec attention l’évolution de ses cultures. De temps en temps je vous mettrez sur le blog des vidéos en plus des photo, pour vivre le jardin. Patrick aime semer ses graines, et planter et repiquer les sujets de ses semis. Avec le jardinage nous avons la chance d’exercer une passion et de régaler nos hôtes.
Après avoir créé ce jardin potager bio, il faut avouer que ce dernier donne beaucoup de travail et d’attentions et de satisfactions.
Les récoltes sont l’aboutissement des efforts apportés pour avoir de beaux légumes bio récoltés. C’est un plaisir que nous partageons avec les hôtes qui nous rendent visites. Quels bonheur de pouvoir faire ces récoltes. Notre jardin bio est devenu le premier fournisseur de légumes de notre table d’hôtes bio. Les gourmands peuvent essayer notre table d’hôtes bio, sans hésiter.
Suite à l’adaptation d’un nouveau fournisseur de graines: KOKOpelli , je me suis rendu compte tout récemment qu’i fallait encore modifier une lasagne pour compenser les besoins en place de culture. Car nos semis donne de supers résultats. C’est chaque jours que je fais des découvertes. Dans notre jardin bio évidemment pas de trace de pesticide.
Grâce à son jardin bio et aux talents culinaires de Véronique, la maison et table d’hôtes bio est fière de proposer des plats provençaux et méridionaux faits maison avec des produits de qualité.

Notre expérience, vous intéresse

il faut commencer par vouloir créer, le jardin, il faut préparer le lieu, il faut comprendre les bases de la culture écologique. Il va falloir trouver des astuces pour cultiver sans dépenser trop. il faudra sans doute opter pour des solutions (dans notre cas: la serre). Et si vous êtes dans une région plutôt chaude ne pas avoir peur d’un verger proche. Nous sommes à votre disposition pour vous aider à réussir. Venez suivre le guide de la culture bio en échangeant avec Patrick, pas besoin de livre pour apprendre. Il pourra a cette occasion vous donner les raisons et les étapes par lequel il faut passer pour en arriver là.
Nous avons la change d’habiter dans un environnement campagnard qui nous permet de vivre sans les pressions générée par la vie moderne. C’est ce que nous ressentons sur beaucoup de nos contacts. C’est ce qui fait que nos hôtes apprécient encore plus nos lieux qui leur permettent de se ressourcer un peu. Se prélasser, se laisser vivre, se promener, visiter, découvrir sont les occupations dont il faut profiter. S’assoir dans le jardin potager bio est un lieu très agréable pour les personnes qui aiment la nature. Nature que vous devez pouvoir apprécier, notre terrain de 4000m² bien pourvu en arbres est là pour le confirmer. Ecouter la nature, écouter les oiseaux, regarder les abeilles et autre insectes qui sont là pour butiner. Il faut aussi porter beaucoup d’attention à la nature au tour de nous. Jardiner c’est aussi être proche d’elle.
N’hésitez pas à nous contacter pour visiter notre potager bio. La curiosité pouvant être le seul moteur de votre venue. Venez voir nos essais en permaculture, nous serons toujours heureux de pouvoir échanger nos expériences entre pratiquants. Les expériences des uns et des autres sont toujours bonnes à échanger. Nous aimons le contact humain, c’est une des explications de nos chambres et table d’hôtes. Le potager bio est bien sur une autre source de rencontres, comme aussi les stages de rénovation de fauteuils que nous proposons.
Véronique et Patrick vous invitent à se rencontrer entre voyageurs autour d’un apéritif et d’un bon dîner. C’est aussi et toujours des moments agréables d’échanges entre hôtes.
Réservez votre chambre au plus vite afin de pouvoir visiter le jardin bio de Patrick et obtenir des conseils.